ORIGINE – cet art martial a vu le jour aux Indes, il y a quelques milliers d’années, le Karaté est le plus ancien des arts martiaux.

Cette discipline martiale fut introduite en Chine au temple SHORIN : d’où le terme
( SHORINJI-KEMPO) par un moine indien: BODDHIDARMA.
De nombreux styles sont issus de ce dernier (KUNG-FU, TAI-CHI etc.).
– Importé sur l’Ile d’OKINAWA par quelques adeptes,
Le « KARATE CHINOIS » se transforma en « OKINAWA-TE » plus efficace, plus élaboré en temps qu’autodéfense au travers de secrètes séances d’entraînements.
– Après quelques siècles « l’OKINAWA-TE » fut introduit au Japon en 1923 par FUNAKOSHI GICHIN, le succès et l’intérêt de ses démonstrations sont tel qu’il accepte d’enseigner au Japon.C’est l’avènement de la METHODE SHOTOKAN, la première à être introduite au Japon par Maître Funakoshi et son fils.

Définition de SHOTOKAN

SHO. (Arbre:Pin du Japon. Idée de force au sol, de stabilité).
TO. (Océan. Idée de mouvements rapides animés d’une grande énergie).
KAN (Maison ou Dojo).

– Les Kata SHOTOKAN sont issus de la synthèse de 2 styles fondamentalement différents:

SHORIN-RYU: dont la dominante est la vitesse d’exécution.

SHOREI-RYU: dont la caractéristique est la force en action lente.

Maître FUNAKOSHI YOSHITAKA, (fils de Maître FUNAKOSHI GICHIN) fut à l’origine de nouvelles postures ZEN KUTSU, KOKUTSU, KIBA-DACHI, FUDODACHI, HANGESTU-DACHI etc… Et autres techniques telles que: YOKO-GERI, MAWASHI-GERI. Deux autres écoles s’instaurent bien plus tard au Japon (SHITORYU d’abord et GOJORYU ensuite).

A partir des 3 anciennes écoles de base (SHOTOKAN-RYU, SHITO-RYU, GOJU-RYU) furent crées après modification les écoles (WADORYU, SHUKOKAI… etc).